La Russie dénonce une frontière sensible entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré ce matin que les affrontements frontaliers en cours entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie étaient un sujet très sensible pour la Russie, a rapporté l’agence de presse RIA.

Plus d’une douzaine de soldats arméniens et azéris ont été tués ces derniers jours dans des affrontements entre les deux anciennes républiques soviétiques, qui se sont longtemps opposés à propos de la sécession de l’Azerbaïdjan, principalement dans la région arménienne du Haut-Karabakh.

« Pour nous, c’est très sensible, la situation à la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan », a déclaré M. Poutine selon le rapport de la RIA.

pour reuters Polina Ivanova

traduit par

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :