Nicolas Zepeda, chilien suspecté d’avoir assassiné une étudiante Japonaise en France, extradé ce matin vers Paris

Un avion transportant un Chilien accusé d’avoir assassiné une étudiante japonais en France il y a près de quatre ans a atterri ce matin dans un aéroport parisien dans le cadre de sa procédure d’extradition.

Nicolas Zepeda, 29 ans, était assigné à résidence dans l’appartement de sa mère dans la station balnéaire de Viña del Mar, à 120 kilomètres de Santiago.

Il est accusé en France de meurtre avec préméditation dans le cadre du meurtre présumé de Narumi Kurosaki, 21 ans, qui aurait eu lieu en 2016.

Le corps de la jeune femme japonaise, qui vivait sur le campus universitaire de Besançon, n’a jamais été retrouvé, malgré des mois de recherche.

Zepeda a été remis aux autorités françaises hier dans l’avion à destination de Paris, qui a atterri à 11h12 à l’aéroport Charles de Gaulle.
Son extradition a été approuvée par la Cour suprême du Chili en mai, mais a été retardée en raison de la crise du coronavirus et de l’annulation de nombreux vols internationaux.

Kurosaki a disparu aux premières heures du 5 décembre 2016, de son appartement en France.
Zepeda est retournée au Chili avant que sa disparition ne fasse l’objet d’une enquête.

Au cours de la procédure judiciaire au Chili, Zepeda a reconnu qu’il avait rendu visite à Kurosaki dans son appartement la nuit de sa disparition, alors que leur relation amoureuse avait pris fin. Il a déclaré qu’ils avaient eu des rapports sexuels consentis.

source AP

traduit par

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :