Hanna se transforme en ouragan, alors qu’il se dirige vers le Texas.


La tempête tropicale Hanna a été transformée en ouragan samedi, se déplaçant vers la côte du Texas et menaçant d’apporter de fortes pluies, une onde de tempête et d’éventuelles tornades dans une partie du pays qui tente de faire face à une augmentation des cas de coronavirus.

La tempête, qui est le premier ouragan de la saison des ouragans de l’Atlantique 2020, devait toucher terre samedi après-midi ou en soirée au sud de Corpus Christi, a déclaré samedi matin le Centre national américain des ouragans. Ses vents maximums soutenus étaient de 120 km/h et il était centré à 160 kilomètres à l’est-sud-est de Corpus Christi et se déplaçait vers l’ouest à 15 km/h.

De nombreuses régions du Texas, y compris la zone où Hanna devrait débarquer, ont été confrontées à un pic de cas de coronavirus au cours des dernières semaines, mais les responsables locaux ont déclaré qu’ils étaient prêts à faire face à tout ce que la tempête pourrait apporter.

« Et n’ayez pas l’impression, depuis que nous luttons contre le COVID depuis cinq mois, que nous n’avons plus d’énergie ou de gaz. Nous ne le sommes pas », a déclaré vendredi le maire de Corpus Christi, Joe McComb. « Nous pouvons faire ces deux choses ensemble et nous allons les gagner toutes les deux. »

Corpus Christi se trouve dans le comté de Nueces, où les responsables de la santé ont fait la une des journaux en révélant que 60 nourrissons ont été testés positifs au COVID-19 du 1er au 16 juillet.

Plus au sud, dans le comté de Cameron, qui borde le Mexique, plus de 300 nouveaux cas confirmés ont été signalés presque quotidiennement au cours des deux dernières semaines, selon les chiffres de la santé publique. La semaine dernière a également été la plus meurtrière de la pandémie dans le comté.

Le juge du comté de Cameron, Eddie Treviño, le plus haut responsable élu du comté, a déclaré qu’il attendait vendredi de savoir si les hôtels seraient utilisés pour héberger les patients en convalescence du COVID-19 afin de libérer des lits d’hôpitaux.

« S’il y a un avantage à en tirer, c’est que les gens doivent rester chez eux pendant un week-end », a déclaré M. Treviño.

Les responsables ont rappelé aux résidents de porter des masques s’ils doivent se ravitailler avant l’arrivée de la tempête ou s’ils doivent s’abriter chez des voisins en raison des inondations.

Le principal danger d’Hanna devrait être une inondation soudaine, a déclaré vendredi Chris Birchfield, un météorologue du service météorologique national de Brownsville. Les prévisionnistes ont indiqué que Hanna pourrait apporter de 15 à 30 centimètres de pluie jusqu’à dimanche soir – avec des totaux isolés de 46 centimètres – en plus des houles côtières qui pourraient causer des conditions de courants de vagues et de déchirures dangereuses.

Les États côtiers ont fait des pieds et des mains ce printemps pour ajuster les plans d’urgence en cas d’ouragan afin de tenir compte du virus, et Hanna s’est profilé comme le premier grand test.

Les plans des autorités du Texas du Sud pour les éventuels sauvetages, abris et surveillance de la tempête auront la pandémie à l’esprit. Le gouvernement Greg Abbott a déclaré que diverses ressources pour répondre à la tempête étaient en attente dans tout l’état, y compris des équipes de recherche et de sauvetage et des avions.

Treviño a déclaré que des abris permettraient de maintenir les familles à distance si elles devaient évacuer leur maison.

Dans la ville mexicaine de Matamoros, située de l’autre côté de la frontière de Brownsville, des volontaires se sont inquiétés de savoir si la tempête tropicale affecterait un camp de migrants de fortune près du Rio Grande où environ 1 300 demandeurs d’asile, dont des nouveau-nés et des personnes âgées, attendent en vertu de la politique d’immigration américaine officieusement connue sous le nom de « Restez au Mexique ».

Erin Hughes, une volontaire du camp qui est un ingénieur civil de Philadelphie, a déclaré que les tempêtes tropicales constituent une menace dévastatrice puisque le camp est situé dans une plaine inondable, et qu’elle surveille avec d’autres le niveau de l’eau du fleuve.

Dès samedi matin, un avertissement de tempête était en vigueur sur une partie de la côte au sud de Corpus Christi, de la baie de Baffin à Port Mansfield. Une onde de tempête atteignant 1,5 mètre était prévue dans cette zone. Il a été conseillé aux habitants de protéger leur vie et leurs biens contre les hautes eaux.

Des tornades étaient également possibles samedi pour certaines parties de la plaine côtière du Texas inférieur à moyen, ont indiqué les prévisionnistes vendredi. Un avertissement d’ouragan est resté en vigueur de Port Mansfield à Mesquite Bay, qui se trouve au nord de Corpus Christi, et un avertissement de tempête tropicale était en vigueur de Port Mansfield au sud à Barra el Mezquital, au Mexique, et de Mesquite Bay au nord à High Island, au Texas.

Les prévisionnistes ont déclaré que Hanna pourrait apporter de 15 à 30 centimètres de pluie jusqu’à dimanche soir – avec des totaux isolés de 46 centimètres – en plus des houles côtières qui pourraient provoquer des conditions de courants de surf et de déchirement pouvant être mortelles.

Pendant ce temps, la tempête tropicale Gonzalo était toujours sur la bonne voie pour traverser le sud des îles du Vent samedi après-midi ou en soirée. Gonzalo se déplaçait vers l’ouest à près de 30 km/h avec des vents maximums soutenus à 65 km/h, a indiqué le Centre national des ouragans samedi matin.

Gonzalo devrait apporter de 3 à 8 centimètres de pluie, avec des totaux isolés de 13 centimètres. Un avertissement de tempête tropicale était en vigueur pour Tobago et Grenade et ses dépendances. La tempête devrait se dissiper d’ici dimanche soir ou lundi, selon les prévisionnistes.

Gonzalo et Hanna ont battu le record de la septième et de la huitième tempête la plus précoce nommée dans l’Atlantique, respectivement, selon Phil Klotzbach, chercheur sur les ouragans à l’Université d’État du Colorado. Les records précédents étaient Gert le 24 juillet 2005 et Harvey le 3 août 2005, a déclaré M. Klotzbach.

Cristobal, Danielle, Edouard et Fay ont également établi des records en étant la première tempête de l’Atlantique nommée pour leur ordre alphabétique.


Source photo : Delcia Lopez pour AP ; rédaction par Paul J. Weber et Acacia Coronado, pour AP ; édité et traduit par,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :