Explosion dans un dépôt d’armes à Bagdad

Un dépôt d’armes appartenant à la police fédérale irakienne a explosé aujourd’hui dans la banlieue sud de Bagdad en raison de températures estivales élevées et d’un mauvais stockage, ont indiqué les militaires dans un communiqué.

De multiples explosions ont pu être entendues à Bagdad dimanche soir. Selon des sources de sécurité, le dépôt, qui fait partie d’une base militaire utilisée à la fois par la police et les forces paramilitaires, a pris feu en août de l’année dernière.
Ce feu a également déclenché des explosions entendues dans tout Bagdad, tuant une personne et en blessant 29 autres. Aucune victime n’a été signalée immédiatement ce dimanche.

Les groupes paramilitaires irakiens ayant des liens avec l’Iran l’année dernière ont accusé une série d’explosions dans leurs dépôts d’armes et leurs bases aux États-Unis et en Israël, alors que la tension s’intensifiait entre Washington et Téhéran.

L’assassinat par les États-Unis du cerveau militaire iranien Qassem Soleimani et du chef paramilitaire irakien Abu Mahdi al-Muhandis lors d’une attaque de missiles à Bagdad en janvier a fait naître la menace que l’Irak devienne un champ de bataille dans un conflit entre Washington et Téhéran.

Reportage de la salle de presse de Bagdad pour reuters ; traduit et édité par

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :