Covid_19 : Le Vietnam verrouille sa troisième plus grande ville suite à l’augmentation de cas de coronavirus.


Le Vietnam a fermé mardi sa troisième plus grande ville pendant deux semaines après que 15 cas de COVID-19 aient été trouvés dans un hôpital, a déclaré le gouvernement.

Les nouveaux cas dans la ville centrale de Da Nang sont les premiers cas confirmés de transmission locale dans le pays depuis plus de trois mois.

Les transports publics à destination et en provenance de Da Nang ont été annulés. Au cours du week-end, des milliers de touristes, pour la plupart vietnamiens, ont interrompu leurs vacances d’été dans cette destination balnéaire très prisée. Cette fermeture a porté un coup dur à l’industrie touristique de la ville, qui venait de renaître après que les cas de coronavirus se soient pour la plupart résorbés à la fin du mois d’avril.

Les clients de l’hôtel ont rapidement mis fin à leur séjour et annulé leurs prochains voyages à la nouvelle du premier cas, a déclaré un hôtelier sous couvert d’anonymat car il n’était pas autorisé à parler aux médias.

« Notre hôtel est maintenant vide », a déclaré l’hôtelier. « Mais nous avons dû aider nos clients à quitter la ville alors qu’ils en avaient encore la possibilité hier. »

Les plages de Da Nang, qui accueillent quelque 50 000 personnes par jour, sont désormais fermées. Seul le personnel de sécurité a été vu sur les plages mardi alors qu’il patrouillait pour s’assurer que personne ne se rassemblait.

Les autorités ont estimé que plusieurs milliers de personnes seraient bloquées par la fermeture des transports et ont demandé aux hôtels de les mettre à l’abri.

« Nous ne voulions pas nous précipiter à l’aéroport pour quitter la ville à cause du risque d’être dans un endroit surpeuplé. Nous sommes donc maintenant coincés ici », a déclaré Lien Nguyen, qui voyage avec sa famille de quatre personnes pour leurs vacances d’été.

« Mais ce n’est pas un mauvais endroit pour être bloqué pendant deux semaines », a-t-elle déclaré.

Dimanche, le gouvernement a ordonné la fermeture des commerces non essentiels et a exigé que les gens pratiquent la distanciation sociale dans cette ville de 1,1 million d’habitants.

Les 15 cas de la nouvelle épidémie sont tous des patients et des travailleurs de la santé de l’hôpital de Da Nang.

Avec les nouvelles infections, le Vietnam a rapporté 431 cas de COVID-19 sans décès.

Il n’avait enregistré aucune transmission locale du virus depuis avril, tous les nouveaux cas provenant de l’étranger. Le Vietnam a envoyé mardi un avion en Guinée équatoriale pour rapatrier 129 travailleurs atteints de COVID-19, a indiqué le ministère de la santé.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :