Australie : Les équipes d’urgence combattent la pire épidémie de virus dans les maisons de retraite.


L’Australie a envoyé des équipes médicales de défense et d’urgence, généralement déployées dans les zones sinistrées, dans les maisons de retraite de la ville de Melbourne pour aider à contenir la pire épidémie du coronavirus du pays.

Un autre point chaud, dans le centre-ville de Sydney, a contraint un conseiller principal du Premier ministre Scott Morrison à s’isoler, mais le Premier ministre a été autorisé à poursuivre son travail.

L’État du Queensland a interdit l’accès de Sydney à quiconque et a bouclé les banlieues au sud de sa capitale, Brisbane, après que deux femmes aient été testées positives pour le COVID-19 après être revenues d’un voyage à Melbourne sans avoir été mises en quarantaine.

L’Australie a signalé beaucoup moins de cas de coronavirus que de nombreux autres pays, avec près de 15 600 infections confirmées et 176 décès à la date de mercredi.

Mais un pic de transmission communautaire dans les États les plus peuplés du sud-est, Victoria et Nouvelle-Galles du Sud, a alarmé les responsables de la santé au moment même où l’économie rouvrait.

Le Victoria a signalé 295 nouveaux cas mercredi, ce qui porte le total de l’État à 9 304 cas. Il y a eu neuf décès, dont sept en soins aux personnes âgées.

Alors que le nombre de nouvelles infections était en baisse par rapport au record de 532 enregistré lundi, le responsable de la santé du Victoria, Brett Sutton, a déclaré qu’il était trop tôt pour dire que les nouveaux cas avaient atteint un sommet.

Les maisons de retraite sont au centre de l’épidémie de Victoria, avec 804 cas actifs du COVID-19 liés aux maisons, y compris les travailleurs, a déclaré le premier ministre de l’Etat Daniel Andrews.

« La partie la plus tragique de cette épidémie est qu’il y a eu 49 décès dans les soins aux personnes âgées. C’est une terrible tragédie et il y en aura d’autres », a déclaré le ministre australien de la santé, Brendan Murphy, aux journalistes.

Le gouvernement a envoyé 1.400 militaires et cinq équipes d’urgence à Melbourne pour aider à traiter les problèmes de soins aux personnes âgées, y compris la recherche des contacts.

Le ministre australien de la santé, Greg Hunt, a déclaré que si les infections dans les établissements de soins pour personnes âgées ne représentaient que 7 % des nouveaux cas dans l’État de Victoria depuis le 1er juillet, tous les efforts étaient concentrés sur la maîtrise de ces épidémies, les personnes âgées étant les « plus vulnérables ».

Dans un établissement, plusieurs résidents ont été transférés à l’hôpital par hélicoptère mardi et des médecins de l’armée ont été envoyés pour couvrir le personnel qui s’isole.

La NSW a signalé 19 nouveaux cas, dont deux en quarantaine dans un hôtel, ce qui porte le nombre total de cas dans l’État à 3 529. La capitale de l’État, Sydney, est aux prises avec plusieurs groupes de cas qui ont surgi dans les pubs, les restaurants et les écoles.

M. Morrison a qualifié de « très pénible » la situation dans 13 établissements de soins de l’époque victorienne. Les épidémies sont en grande partie dues à la transmission du virus par les travailleurs à domicile, dont beaucoup ne savaient peut-être pas qu’ils étaient porteurs du virus.

« Quand il pleut, tout le monde se mouille. Et c’est ce que nous constatons avec la transmission communautaire à grande échelle dans le Victoria », a déclaré M. Morrison.

Melbourne, la deuxième ville la plus peuplée du pays, est en pleine période de fermeture de ses portes, ce qui a freiné la réouverture des entreprises, forcé d’autres États à fermer leurs frontières et retardé une proposition de réouverture des voyages entre l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

« Il y a une importante vague victorienne, mais cette vague victorienne a un impact plus large sur l’économie nationale », a déclaré M. Morrison lors d’une conférence de presse télévisée.

L’Australie est entrée dans sa première récession depuis le début des années 1990, avec un budget qui devrait plonger dans son plus grand déficit depuis la Seconde Guerre mondiale, alors que le gouvernement a dépensé des centaines de milliards de dollars pour relancer l’économie.

« Il est dans l’intérêt national, d’un point de vue sanitaire et économique, que nous fassions en sorte que l’État de Victoria gagne ici », a déclaré M. Morrison.


Source photo : Daniel Pockett pour Reuters ; rédaction par Michael Perry et Stephen Coates, pour Reuters ; édité et traduit par,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :