L’huile de palme est un don de Dieu » : La Malaisie lutte contre la critique internationale avec un nouveau slogan.


La Malaisie, deuxième producteur et exportateur mondial d’huile de palme, a déclaré qu’elle combattrait le sentiment anti-huile de palme croissant dans le monde entier avec un nouveau slogan : « L’huile de palme est un don de Dieu ».

Un responsable du gouvernement malaisien a déclaré mardi que le pays utiliserait ce slogan, introduit pour la première fois la semaine dernière au niveau national, au niveau international pour lutter contre les critiques généralisées concernant l’impact négatif de l’huile de palme sur l’environnement.

« Le gouvernement s’est engagé à commercialiser le nouveau slogan au niveau local et international », a déclaré mardi au Parlement Willie Mongin, le vice-ministre du ministère des industries de plantation et des produits de base.

Il remplace une précédente campagne « Love my palm oil » lancée l’année dernière au niveau national pour insuffler une fierté nationale à l’huile de palme malaisienne, malgré les nombreuses critiques internationales.

La Malaisie, qui représente 28% de la production mondiale d’huile de palme et 33% des exportations mondiales, a introduit ce nouveau slogan dans le cadre des efforts pour contrer les lobbyistes anti-huile de palme de plus en plus nombreux dans l’Union européenne, un important importateur de palme.

L’année dernière, l’UE a décidé d’éliminer progressivement les carburants de transport à base de palme de son secteur des énergies renouvelables d’ici 2030 et devrait fixer de nouvelles limites de sécurité pour les esters 3-MCPD, contaminants alimentaires, présents dans les huiles végétales raffinées, y compris les huiles de palme.

L’huile végétale la plus consommée au monde est utilisée par de grandes entreprises internationales pour fabriquer des céréales, du rouge à lèvres et des détergents.

Les groupes environnementaux affirment que sa culture est responsable d’une déforestation excessive et de la mort d’animaux menacés.

Le pays d’Asie du Sud-Est se prépare également à suivre l’Indonésie, le plus grand producteur et exportateur d’huile de palme au monde, qui a décidé de poursuivre l’UE devant l’Organisation mondiale du commerce pour son interdiction des biocarburants à base de palme.

L’huile de palme est le quatrième produit d’exportation de la Malaisie. L’industrie du palmier, qui représente 60 milliards de dollars, a représenté 4,4 % des exportations totales du pays au cours du premier semestre de cette année.


Source photo : pour Reuters ; rédaction par , pour Reuters ; édité et traduit par,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :