Le vice-ministre des finances sud-africain est prié de se retirer pour cause d’abus de pouvoir

Le vice-ministre sud-africain des finances, David Masondo, a été prié de démissionner par la commission d’intégrité du parti au pouvoir, le Congrès national africain, pour avoir impliqué une unité d’élite de la police dans un conflit avec un ancien amant.

Masondo a été chargé de conduire des réformes économiques favorables à la croissance et fait partie des successeurs potentiels de l’actuel ministre des finances Tito Mboweni.

Ancien dirigeant de la Ligue des jeunes communistes, il est considéré comme plus à gauche que Mboweni. Au début de l’année, il a demandé à la banque centrale d’imprimer de l’argent pour financer la réponse du gouvernement à la pandémie de coronavirus et à ses retombées économiques.

Dans une lettre à Masondo vue par Reuters, la commission d’intégrité de l’ANC a déclaré que ses actions avaient jeté le discrédit sur le parti et montré un mauvais jugement.

La réponse écrite de Masondo, également vue par Reuters, insiste sur le fait qu’il avait agi sur les conseils de son avocat lorsqu’il a dénoncé l’ancien partenaire à la police pour harcèlement de lui et de sa famille.
Il a envoyé à la commission des messages de WhatsApp qui, selon lui, corroborent la plainte pour harcèlement. Il a demandé à la commission de lui fournir des conseils supplémentaires et a déclaré qu’il était conscient que les dirigeants de l’ANC devaient se soumettre à des « processus organisationnels ».

Ni Masondo, ni l’ANC, ni le président de la commission d’intégrité n’ont répondu aux demandes de commentaires.

La commission d’intégrité est censée poursuivre ses délibérations. Si elle maintient qu’il doit démissionner, Masondo pourrait faire appel de la décision, ou l’affaire pourrait être renvoyée au comité exécutif national de l’ANC.

Rapport d’Alexander Winning ; pour reuters ; traduit et édité par

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :