La Russie augmente sa production de pétrole alors que l’OPEP réduit ses dépenses

La production russe de condensats de pétrole et de gaz a augmenté à 9,8 millions de barils par jour (bpj) les 1er et 2 août, contre 9,37 millions bpj en juillet, alors que le pays réduit sa production dans le cadre d’un accord OPEP+, a indiqué lundi une source familière avec les données.

Le ministère de l’énergie a refusé de commenter ces données.
Les producteurs de l’OPEP+ – qui comprennent des membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et des alliés tels que la Russie – ont accepté, à partir du 1er août, de réduire leur production de 9,7 millions de barils par jour (bpj) à 7,7 millions de bpj.

La Russie a déclaré qu’elle augmenterait sa production de pétrole brut de 400 000 bpj dans le cadre de cet accord, qui n’inclut pas la production de condensat de gaz, un pétrole léger. C-RU-OUT
La Russie produit généralement 700 000 à 800 000 bpj de condensat de gaz.

Cela signifie qu’en excluant le condensat de gaz, la Russie aurait pu produire environ 9 millions à 9,1 millions de bpj de pétrole brut au début du mois d’août, alors que l’objectif est d’environ 9,0 millions de bpj.

Rapport de Geb Gorodyankin ; pour reuters ; traduit et édité par

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :