La Russie va livrer un médicament anti-viral à l’Afrique du Sud pour lutter contre le covid-19

La Russie a signé des accords pour fournir à l’Afrique du Sud et à sept pays d’Amérique latine un médicament anti-viral que les autorités russes ont approuvé pour traiter le COVID-19, a déclaré lundi son fonds souverain.

Le Fonds d’investissement direct russe (RDIF) a déclaré qu’au moins 150 000 paquets du médicament, connu sous le nom d’Avifavir, seraient envoyés en Argentine, en Bolivie, en Équateur, au Salvador, au Honduras, au Paraguay et en Uruguay. Le médicament sera également fourni à l’Afrique du Sud, a déclaré le RDIF dans un communiqué.

La technologie de fabrication du médicament sera transférée à la société bolivienne Sigma Corp S.R.L. pour qu’elle le produise localement, a déclaré l’IFRD.

Le ministère russe de la santé a donné son approbation pour l’utilisation du médicament dans le cadre d’un processus spécial accéléré en mai.

Rapport d’Andreï Kouzmine et Maxim Rodionov ; pour reuters ; traduit et édité par

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :