La Russie va renoncer à un accord fiscal avec Chypre après l’échec des négociations

Le ministère russe des finances a déclaré lundi qu’il mettrait fin à un accord avec Chypre visant à éviter la double imposition après l’échec des négociations pour modifier l’accord, et que des changements juridiques rendraient plus profitable le transfert d’argent vers la Russie.
L’île méditerranéenne a été une destination importante pour les hommes d’affaires russes en raison de sa réglementation et de ses taxes légères. Un traité de double imposition avec la Russie a incité les Russes à utiliser les banques chypriotes.

Au début de cette année, le président Vladimir Poutine a déclaré que tous les paiements d’intérêts et de dividendes qui quittent la Russie devraient être soumis à une taxe de 15 %, contre 2 % actuellement, afin de lutter contre les sorties de capitaux.
Dans une déclaration, le vice-ministre des finances Alexei Sazanov a déclaré que les discussions avec Chypre sur la modification de l’accord conformément à la demande de Poutine avaient échoué.

« Malheureusement, aujourd’hui, nous devons admettre que les pourparlers n’ont pas abouti », a-t-il déclaré.
« Restructurer ses structures de détention par le biais de Chypre deviendra bien sûr désavantageux. Il sera plus avantageux de tout transférer à nouveau à la Russie. »

M. Sazanov a ajouté que le ministère travaillait à l’amélioration du cadre législatif russe afin de faciliter le transfert des holdings vers la Russie.

Rapport de Darya Korsunskaya ; pour reuters ; traduit et édité par

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :