L’orgue de la cathédrale Notre-Dame nettoyé pendant 4 ans


Pipe par pipe précieuse, l’orgue qui a jadis tonné dans la cathédrale Notre-Dame est en train d’être démonté après l’incendie dévastateur de l’année dernière.

Le démantèlement, le nettoyage et le remontage du plus grand instrument de musique français a commencé lundi et devrait durer près de quatre ans.

Une fois restauré, il faudra six mois rien que pour accorder l’orgue, selon l’organisme d’État chargé de la restauration de Notre Dame. Sa musique ne devrait pas résonner à nouveau à travers le monument médiéval de Paris avant 2024, au grand dam des organistes attitrés de la cathédrale.

« C’est un orgue très puissant, mais avec beaucoup de poésie », a déclaré Johann Vexo, qui jouait de l’orgue lors d’une messe du soir lorsque l’alarme incendie a retenti le 15 avril 2019. « C’est probablement le plus bel orgue du monde ».

Étonnamment, l’orgue de 8 000 tuyaux a survécu à l’incendie qui a consumé le toit de la cathédrale et renversé sa flèche. Mais l’incendie a recouvert l’instrument de poussière de plomb toxique qui doit maintenant être soigneusement éliminée.
Et bien que l’orgue n’ait pas brûlé, il a subi des dommages dus à une vague de chaleur record l’été dernier et a été affecté par d’autres variations de température auxquelles il a été exposé depuis que la cathédrale du XIIe siècle a perdu son toit, a déclaré l’agence. Notre Dame reste fermée au public.

Les experts ont commencé à retirer les claviers de l’orgue lundi et enlèveront ensuite ses tuyaux dans le cadre d’un processus de démantèlement qui durera jusqu’à la fin de cette année, selon l’agence de reconstruction. Les pièces seront placées dans des conteneurs spéciaux à l’intérieur de l’immense cathédrale, où le nettoyage et la restauration auront lieu.

Le général qui dirige l’agence a déclaré que l’orgue, qui date de 1733, jouera à nouveau le 16 avril 2024, soit cinq ans après l’incendie.

L’organiste Vexo rêve déjà de ce jour.

« Comme tous mes collègues, nous sommes très tristes, et nous savons que nous devons être très patients au cours des prochaines années », a-t-il déclaré à The Associated Press lundi devant la cathédrale. Il a exprimé l’espoir qu’ils « trouveront le bâtiment et les instruments exactement comme ils étaient avant, ou presque. Nous attendons ce jour … où le bâtiment sera réouvert ».

Le président français Emmanuel Macron espère que la cathédrale pourra rouvrir à temps pour les Jeux Olympiques de 2024 à Paris. Mais il a fallu plus d’un an pour éliminer les dangereux résidus de plomb et les échafaudages qui étaient en place avant l’incendie pour un précédent effort de rénovation, et la reconstruction du monument n’a pas encore commencé.


pour AP ; traduit et édité par

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :