Un SOS géant sur une île du Pacifique conduit au sauvetage de trois marins échoués

Trois marins micronésiens échoués sur une île isolée du Pacifique ont dessiné un message SOS géant dans le sable pour attirer l’attention des sauveteurs, qui les ont retrouvés trois jours après leur disparition en mer.

Des avions australiens et américains ont localisé les hommes sur la minuscule île de Pikelot, à environ 200 km (124 miles) à l’ouest de l’endroit où ils étaient partis dans un skiff de sept mètres (23 pieds) avant de dévier de leur route et de manquer de carburant.

« Je suis fier de la réaction et du professionnalisme de tous à bord, car nous remplissons notre obligation de contribuer à la sécurité de la vie en mer, où que nous soyons », a déclaré le capitaine Terry Morrison, de la marine australienne, dans un communiqué du ministère de la défense.
Le capitaine Morrison commande le HMAS Canberra, qui a envoyé un hélicoptère à la rescousse après que les responsables du territoire américain de Guam aient donné l’alerte, suite à l’échec des hommes à effectuer un voyage de 42 km entre les atolls du Pacifique.

L’hélicoptère a atterri sur l’île dimanche pour vérifier l’état des hommes et leur a donné de la nourriture et de l’eau après que son équipage ait repéré leur appel à l’aide, près de leur abri de fortune.

Un patrouilleur micronésien se dirige vers l’île pour aller chercher les hommes, ajoute le communiqué.
Pikelot est un îlot corallien bas, avec une forêt et des broussailles, qui abrite une colonie d’oiseaux de mer et un site de nidification des tortues.

Les États fédérés de Micronésie, dans le Pacifique occidental, regroupent plus de 600 petites îles dispersées dans l’océan.

Écrit par Clarence Fernandez pour reuters ; traduit et édité par

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :