L’Australie connaît un nombre record de décès dus au coronavirus, ce qui entraîne un resserrement de la réglementation.


L’Australie a enregistré mercredi un nombre record de 15 décès dus au COVID-19, tous dans l’État de Victoria, qui se préparait à fermer une grande partie de son économie pour contrôler une deuxième vague d’infection qui menace de se propager dans tout le pays.

Le deuxième État le plus peuplé d’Australie a signalé une augmentation record de 725 nouveaux cas de COVID-19, bien qu’il ait imposé de nouveau un embargo sur Melbourne, la capitale de l’État, qui compte 5 millions d’habitants, il y a quatre semaines.

Les États de Nouvelle-Galles du Sud et du Queensland ont introduit de nouvelles mesures pour limiter la propagation du nouveau coronavirus, qui a fait 247 victimes dans tout le pays.

Dans l’État de Victoria, le gouvernement a imposé un couvre-feu nocturne et a renforcé les restrictions sur les déplacements des personnes dans le grand Melbourne dimanche, et a ordonné à la plupart des entreprises de cesser leurs activités commerciales à partir de mercredi soir, ce qui a porté un coup sévère à l’économie nationale.

Le premier ministre de l’État de Victoria, Daniel Andrews, a déclaré mercredi que d’autres restrictions incluraient la fermeture de la plupart des garderies et l’extension de l’interdiction des opérations chirurgicales non urgentes à l’ensemble de l’État afin de libérer des ressources médicales pour les cas de coronavirus.

« La notion de plus de 700 cas n’est pas viable. Nous devons faire baisser les chiffres et cette stratégie est conçue pour y parvenir », a déclaré M. Andrews aux journalistes à Melbourne.

Le médecin en chef adjoint australien, Michael Kidd, a exhorté les habitants de l’État de Victoria à se conformer aux restrictions strictes de l’État.

« J’espère que ce ne sera pas le cas, mais il se peut que les chiffres augmentent encore dans les prochains jours avant de commencer à baisser en raison de l’impact des restrictions », a déclaré M. Kidd aux journalistes à Canberra.

Le durcissement de la quarantaine va retarder une enquête indépendante sur le programme de quarantaine des hôtels de Victoria. Les audiences qui devaient commencer jeudi commenceront le 17 août, le rapport final étant maintenant attendu pour le 6 novembre.

Les autorités sanitaires de l’État estiment que le mélange des agents de sécurité avec les voyageurs infectés dans la quarantaine des hôtels a été la principale source de la résurgence du virus à Melbourne au cours des deux derniers mois.

L’État de Victoria représente environ un quart de l’économie nationale et compte près des deux tiers des 19 500 cas de COVID-19 en Australie.

Dans le nord-est de l’État du Queensland, la première ministre Annastacia Palaszczuk a déclaré que les voyageurs en provenance de la Nouvelle-Galles du Sud et de la capitale Canberra seraient interdits de séjour à partir de samedi. L’État est déjà fermé aux Victoriens.

« Nous avons vu que l’état de Victoria ne s’améliore pas, et nous n’allons pas attendre que celui de la Nouvelle-Galles du Sud se détériore. Nous devons agir », a déclaré M. Palaszczuk aux journalistes à Brisbane.

Après deux mois d’absence de transmission communautaire dans l’État, le Queensland compte désormais au moins trois cas de ce type. Le Queensland a signalé une nouvelle infection mercredi, tandis que la Nouvelle-Galles du Sud (NSW), l’État le plus peuplé, en a signalé 12.

Les voyageurs revenant de Victoria en Nouvelle-Galles du Sud par l’aéroport de Sydney devront se mettre en quarantaine dans des hôtels pendant 14 jours à partir de minuit vendredi, a déclaré le gouvernement de Nouvelle-Galles du Sud.

Le premier ministre de la NSW, Gladys Berejiklian, a déclaré que si le nombre de cas dans l’État était « agréablement stable, nous continuons à être à haut risque ».

La fermeture d’entreprises dans le Victoria et la réduction des activités de construction, des abattoirs et des entrepôts devraient coûter 250 000 emplois, doublant le nombre d’emplois déjà perdus dans l’État en raison de la pandémie.

Autre coup dur pour l’économie, la deuxième compagnie aérienne australienne, Virgin Australia Holdings, a déclaré qu’elle supprimerait 3 000 emplois sous la direction de son nouveau propriétaire potentiel, Bain Capital.

La banque centrale australienne s’attend à ce que le taux de chômage du pays atteigne 10 % dans le courant de l’année.

S&P Global Ratings a déclaré qu’elle pourrait abaisser la note à long terme AAA de l’État de Victoria, car le verrouillage actuel et les fermetures de frontières toucheraient l’économie « bien plus que nous ne l’avions prévu ».


Source photo : Loren Elliott pour Reuters ; rédaction par Stephen Coates, pour Reuters ; édité et traduit par,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :