Ce que vous devez savoir sur le coronavirus en ce moment.


Voici ce que vous devez savoir sur le coronavirus en ce moment :

Les messages des médias sociaux ont été retirés

Facebook a retiré un message du président américain Donald Trump, qui, selon la société, violait ses règles contre le partage de fausses informations sur le coronavirus.

Le post contenait un clip vidéo d’une interview avec Fox & Friends dans lequel Trump disait que les enfants sont « presque immunisés » contre le COVID-19.

Un tweet contenant la vidéo qui a été posté par le compte @TeamTrump de la campagne Trump et partagé par le président a également été caché par Twitter pour avoir enfreint ses règles de désinformation sur COVID-19.

YouTube a déclaré qu’il avait également retiré la vidéo pour avoir enfreint ses règles de désinformation COVID-19. Cependant, l’interview originale est restée disponible sur la page de Fox News sur la plateforme.

Fauci dit que la politique et le vaccin ne feront pas bon ménage

Les régulateurs américains ont assuré aux scientifiques que la pression politique ne déterminera pas quand un vaccin contre les coronavirus sera approuvé, a déclaré mercredi le principal expert en maladies infectieuses du pays, Anthony Fauci, alors même que la Maison Blanche espère en avoir un prêt avant l’élection présidentielle de novembre.

« Nous avons l’assurance, et j’en ai discuté avec les autorités réglementaires, qu’elles promettent de ne pas laisser des considérations politiques interférer avec une décision réglementaire », a déclaré le Dr Fauci à Reuters dans une interview.

Nouvelles craintes de verrouillage en Allemagne

Le nombre de cas confirmés de COVID-19 en Allemagne a franchi le seuil des 1 000 cas pour la première fois depuis début mai, signe que le relâchement de la distance sociale augmente le risque d’une seconde vague de la maladie.

Selon les données publiées par l’Institut Robert Koch tôt jeudi matin, le nombre de nouvelles infections a augmenté de 1 045 pour atteindre 213 067, franchissant ainsi une barrière psychologique clé après avoir progressé pendant des semaines.

Le confinement et l’éloignement social ont fait chuter le nombre de nouveaux cas à 159 à la mi-juillet, mais les chiffres ont augmenté depuis, alimentés par des épidémies locales, dont une centrée sur un abattoir qui a nécessité l’imposition de restrictions à toute la ville de Guetersloh.

Une nouvelle vague aux Philippines

Les Philippines ont enregistré un nouveau bond des infections à coronavirus pour dépasser l’Indonésie voisine et devenir le pays d’Asie de l’Est ayant le plus grand nombre de cas de COVID-19 enregistrés.

Une récente augmentation du nombre de cas dans et autour de la capitale Manille a poussé les autorités à réinstaurer un verrouillage qui touche environ un quart des 107 millions d’habitants du pays. Les Philippines ont enregistré 3 561 nouvelles infections jeudi, portant le nombre total de cas confirmés à 119 460.

Les Philippines ont imposé l’un des blocages les plus stricts et les plus longs du monde dans et autour de la capitale, de la mi-mars à la fin mai, ce qui a mis l’économie à genoux au cours du premier semestre.

Melbourne entre dans une période de fermeture de six semaines

La deuxième plus grande ville d’Australie, Melbourne, a entamé jeudi le premier jour d’un lock-out total de six semaines. La fermeture de la plupart des magasins et des entreprises fait craindre une nouvelle pénurie alimentaire, alors que les autorités luttent contre une deuxième vague d’infections par des coronavirus.

Les abattoirs sont l’un des rares commerces autorisés à rester ouverts dans cette ville d’environ 5 millions d’habitants, bien qu’avec une main d’œuvre réduite, dans le cadre de la « phase quatre » de fermeture qui a pris effet à minuit mercredi.


Source photo : Loren Elliott pour Reuters ; rédaction par Philippa Fletcher, pour Reuters ; édité et traduit par,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :