L’Inde saisit 740 tonnes de produits chimiques ayant causé l’explosion du Liban

Les autorités douanières indiennes ont saisi un conteneur contenant 740 tonnes de nitrate d’ammonium, le produit chimique qui a causé l’explosion meurtrière de cette semaine dans la capitale libanaise.

Près de 150 personnes ont été tuées et plus de 5.000 ont été blessées lorsqu’un important stock de ce produit chimique a explosé dans le port de Beyrouth mardi. Des dizaines de personnes sont portées disparues et jusqu’à 250.000 sont sans logement habitable.

Les autorités douanières de la ville portuaire de Chennai, dans le sud de l’Inde, ont déclaré qu’un important lot de produits chimiques avait été stocké sur un site à environ 20 km de la ville.

« La cargaison saisie est stockée en toute sécurité et la sécurité de la cargaison et du public est assurée compte tenu de la nature dangereuse de la cargaison », ont-ils déclaré dans un communiqué tard dans la journée de jeudi.
Il n’y avait pas de zone résidentielle dans un rayon de 2 km de la gare de fret où la cargaison a été stockée, ont-ils dit.

Le nitrate d’ammonium est utilisé pour fabriquer des engrais et des explosifs, principalement utilisés par l’industrie des carrières en Inde.

La cargaison a été importée en 2015 par Amman Chemicals, une entreprise basée dans l’Etat du Tamil Nadu, et a été confisquée à son arrivée en raison d’une violation présumée des règles d’importation, a déclaré un fonctionnaire des douanes.
« La société a reçu un avis de justification et un dossier a été enregistré », a déclaré le fonctionnaire.

P Kumaresan, un partenaire d’Amman Chemicals, a refusé de commenter l’envoi, disant qu’il était en réunion.

Reportage de Sudarshan Varadhan à Chennai ; pour reuters ; traduit et édité par

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :