La première femme maire de Rome à se présenter pour un second mandat se nomme Virginia Raggi

La maire de Rome, Virginia Raggi, du Mouvement 5 étoiles, a annoncé son intention de se présenter pour un second mandat, espérant ainsi voler la vedette à ses rivaux dans une longue campagne pour le vote de l’année prochaine.
Virginia Raggi, 42 ans, est devenue la première femme maire de la Ville éternelle lorsqu’elle a été élue en 2016. Deux ans plus tard, elle a réalisé une percée majeure pour le mouvement 5 étoiles en devançant les sondages nationaux et en remportant presque deux fois plus de voix que sa rivale la plus proche.

Ses premières années en tant que maire ont été marquées par des démissions de son équipe, l’arrestation pour corruption d’un collaborateur de haut niveau et des problèmes chroniques avec le ramassage des ordures.

En novembre 2018, elle a été acquittée des accusations de mensonge sur la nomination du chef du tourisme de la capitale.
Depuis lors, la pression sur elle s’est relâchée et la mairie a fait des progrès dans la réparation des routes, les transports publics et la consolidation des finances.

« On ne peut pas changer Rome en cinq ans, mais on peut faire bouger les choses, et nous avons fait bouger les choses », a déclaré Mme Raggi au quotidien Il Fatto Quotidiano dans une interview mardi, confirmant son aspiration à un nouveau mandat.

Elle est confrontée à une tâche difficile. 5-Star affiche un taux de participation d’environ 16% au niveau national, contre 32% lors des élections de 2018.

On ne sait même pas si elle aura le soutien de son propre parti qui, s’il veut la soutenir, devra modifier les règles internes qui ne permettent pas aux membres d’exercer une fonction élective – même à des postes différents – pendant plus de deux mandats.
Mme Raggi en est déjà à son deuxième poste d’élue, ayant été conseillère municipale avant de devenir maire.

La Ligue de droite de Matteo Salvini, le parti le plus populaire d’Italie, et son allié d’extrême droite, les Frères d’Italie, attaquent Raggi depuis des mois en vue des élections de 2021.

« Raggi est le seul à ne pas se rendre compte de l’état dans lequel se trouve Rome », a déclaré mardi Giorgia Meloni, leader des Frères d’Italie, sur un tweet. « Nous avons besoin d’un maire qui soit digne de la capitale. »

Reportage de Gavin Jones ; pour reuters ; traduit et édité par

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :