Le gouvernement britannique confronté à des critiques croissantes sur les notes d’examens d’Anglais durant la pandémie.

Le gouvernement britannique a été critiqué par les législateurs de son propre parti dimanche, après qu’une dispute croissante sur les notes des examens d’anglais accordées pendant la pandémie se soit intensifiée, au dernier coup porté à sa réputation.
Le gouvernement a utilisé un algorithme pour évaluer les prévisions de notes faites par les enseignants et a baissé les notes de près de 40 % des élèves qui passent leur examen de fin d’études.

Ce processus a fait perdre à des milliers d’étudiants des places dans les meilleures universités. Pour aggraver le problème pour le gouvernement, les résultats montrent que les notes étaient moins susceptibles d’être abaissées pour les étudiants qui fréquentaient des écoles privées payantes.

Le samedi soir, l’organisme de réglementation des examens a publié des directives sur la procédure de recours, mais les a retirées quelques heures plus tard parce qu’elles nécessitaient un examen plus approfondi.
Robert Halfon, président de la commission parlementaire chargée de l’éducation et membre du parti conservateur au pouvoir, Boris Johnson, a qualifié la situation de farfelue.

« Cela sème la confusion parmi les élèves, les directeurs et les enseignants et c’est la dernière chose dont nous ayons besoin pour le moment », a-t-il déclaré à la BBC.

Le législateur conservateur Robert Syms a déclaré que le gouvernement devait traiter la question avec une procédure d’appel équitable « ou les députés conservateurs risquent de partir en guerre ».

Le gouvernement de Johnson a été critiqué pour sa gestion de la pandémie, le pays enregistrant le plus grand nombre de décès en Europe, la plus forte contraction économique de toutes les grandes économies jusqu’à présent et de multiples occasions où il a été lent à réagir aux événements.
Le parti travailliste, qui est dans l’opposition, a déclaré que cette incompétence était inacceptable.

Alors que la France a publié la méthodologie pour l’attribution des notes des mois avant le jour des résultats, la Grande-Bretagne a annoncé des changements au processus la veille de leur publication. La question devrait refaire surface cette semaine, lorsque les notes des élèves de 16 ans seront publiées jeudi.

Le gouvernement a déclaré que les élèves n’auraient pas à payer pour faire appel des notes et a déclaré que la plupart des étudiants auront reçu les bons résultats. Ofqual a déclaré que certaines des notes prévues données par les enseignants étaient « invraisemblablement élevées ».

Reportage de Kate Holton ; pour reuters ; traduit et édité par

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :