Navalny, politicien russe de l’opposition, dans le coma, a t-il été empoisonné

L’opposant politique russe Alexei Navalny serait dans le coma dans un hôpital sibérien ce jeudi après avoir bu une tasse de thé que sa porte-parole a déclaré qu’elle croyait empoisonnée.

Navalny, 44 ans, serait en soins intensifs et sous ventilateur pulmonaire artificiel, a déclaré la porte-parole Kira Yarmysh sur les médias sociaux.

« Nous supposons qu’Alexei a été empoisonné avec quelque chose mélangé à son thé. C’était la seule chose qu’il buvait le matin. Les médecins disent que la toxine a été absorbée plus rapidement par le liquide chaud. Alexei est maintenant inconscient », a déclaré Yarmysh.

Elle n’a pas dit qui, selon elle, aurait pu empoisonner Navalny, mais a dit que la police avait été appelée à l’hôpital. Des tests médicaux étaient attendus plus tard dans la journée de jeudi.

Navalny, un critique féroce du président Vladimir Poutine, a commencé à se sentir mal en rentrant à Moscou de Tomsk en Sibérie par avion mercredi matin, a déclaré Mme Yarmysh.

Navalny, avocat et activiste anti-corruption, a fait de nombreux séjours en prison ces dernières années pour avoir organisé des manifestations anti-Kremlin et a été physiquement agressé dans la rue par des activistes pro-gouvernementaux.
Il a participé à des enquêtes sur des cas de corruption officielle qui, selon lui, sont des exemples scandaleux.

La Russie organise des élections régionales le mois prochain et Navalny et ses alliés s’y préparent, en essayant d’accroître le soutien aux candidats qu’ils soutiennent.

Pavel Lebedev, un de ses compagnons de voyage, a publié un compte rendu de ce qu’il a vu sur les médias sociaux.

« Au début du vol, il est allé aux toilettes et n’est pas revenu. Il a commencé à se sentir très malade. Ils se sont battus pour le ramener et il criait de douleur. »
Navalny avait bu une tasse de thé dans un café de l’aéroport de Tomsk avant de monter à bord de son vol, a déclaré Yarmysh. L’agence de presse Interfax a cité les propriétaires du café comme ayant dit qu’ils vérifiaient les caméras de surveillance pour essayer d’établir ce qui s’était passé.

L’avion de Navalny a ensuite fait un atterrissage d’urgence à Omsk afin qu’il puisse être transporté d’urgence à l’hôpital. Des images diffusées sur les médias sociaux par un passager ont montré un Navalny immobile se faisant brancarder dans une ambulance par des médecins.

S7, la compagnie aérienne avec laquelle il voyageait, a déclaré que Navalny avait commencé à se sentir très malade peu après le décollage et que le commandant de bord avait décidé de faire un atterrissage d’urgence dans un aéroport proche.

Elle a déclaré qu’il n’avait rien mangé ni bu à bord.
L’agence de presse TASS a cité le médecin-chef d’un hôpital d’Omsk confirmant que Navalny y avait été admis et disant qu’il était dans un état grave.

M. Yarmysh a établi un parallèle avec un incident survenu l’année dernière, au cours duquel Navalny a souffert d’une réaction allergique aiguë qui, selon un médecin, aurait pu résulter d’un empoisonnement par un produit chimique inconnu.

« Il est évident que la même chose lui a été faite maintenant », a déclaré M. Yarmysh.

La Cour européenne des droits de l’homme a statué que les arrestations et la détention de Navalny par la Russie en 2012 et 2014 étaient motivées par des raisons politiques et violaient ses droits fondamentaux, un jugement que Moscou a qualifié de douteux.

Gabrielle Tétrault-Farber, Andrew Osborn, pour reuters ; traduit et édité par

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :