Un deuxième soldat français tué au Mali en quatre jours

Un légionnaire français a été « tué au combat » lundi lors d’une opération de lutte contre les groupes armés jihadistes au Mali, a indiqué la présidence française, confirmant ainsi le deuxième décès en quatre jours dans les rangs de la force française Barkhane au Sahel.

Lire la suite

France: Macron s’incline devant le « sacrifice » des 13 soldats français morts au Mali

Le président Emmanuel Macron s’est incliné lundi devant « le sacrifice » des treize soldats morts la semaine dernière au Mali « pour la France » et « les peuples du Sahel », lors d’un hommage national solennel et glacial dans la cour des Invalides à Paris.

Lire la suite

France: Retour en France des corps des 13 soldats tués au Mali, à la veille d’un hommage national.

Les corps des treize militaires français tués accidentellement au Mali sont arrivés en France où un hommage national leur sera rendu lundi, dans un contexte de réflexions et d’interrogations croissantes sur l’engagement militaire de la France au Sahel.

Lire la suite

Mali: 13 militaires français meurent lors d’un accident de combat.

Lundi 25 novembre, peu avant 20 heures, heure française, un accident entre deux hélicoptères de l’armée française, un Tigre et un Cougar, a causé la mort au cours d’une opération de combat de treize militaires engagés au Mali dans la région du Liptako. Cet incident est le plus meurtrier depuis que la France est présente au Sahel dans le cadre de l’opération Serval, puis de l’opération Barkhane. Dans son communiqué, mardi matin, le chef de l’État Emmanuel Macron a «salué le courage des militaires français engagés au Sahel et leur détermination à poursuivre leur mission». Il a adressé ses condoléances aux familles.

Lire la suite
Translate »
%d blogueurs aiment cette page :