fbpx

France: EI – Qui sont les 11 « jihadistes » renvoyés en France par la Turquie

TERRORISME – Il a donc mis ses plans à exécution. Depuis lundi 11 novembre, la Turquie de l’autoritaire Recep Tayyip Erdogan a commencé à expulser vers leur pays d’origine des jihadistes de l’organisation terroriste État islamique. Et après un Américain, un Danois et un Allemand, onze Français doivent incessamment sous peu être renvoyés vers l’Hexagone.

Lire la suite

France: 13-novembre – quatre ans après, des victimes sur le chemin de la reconstruction

Quatre ans plus tard, ils sont nombreux à se dire sur la voie de la reconstruction. Mais pour beaucoup de victimes, blessées ou témoins des attentats du 13 novembre 2015, le procès qui se profile pourrait être une nouvelle épreuve. .

Lire la suite

Terrorisme: SYRIE – Des explosions font au moins six morts dans la ville kurde de Qamichli

Au moins six civils ont été tués et 22 ont été blessés hier dans trois attentats simultanés à Qamichli, ville à majorité kurde du nord-est de la Syrie, selon une source sécuritaire kurde et l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). Ces attaques n’ont pas été revendiquées dans l’immédiat.

Lire la suite

Terrorisme: Le nouveau chef de l’EI dans la ligne de mire de Trump

Le président américain Donald Trump a souligné lundi que le nouveau chef du groupe Etat islamique (EI) était la prochaine cible des Etats-Unis dans leur lutte contre l’organisation jihadiste ultra-radicale.

Lire la suite

Syrie: Lafarge reste mis en examen, mais plus pour « complicité de crimes contre l’humanité »

Le groupe Lafarge a obtenu jeudi l’annulation de sa mise en examen pour « complicité de crimes contre l’humanité », une qualification qui était inédite pour une entreprise française, mais reste menacé d’un procès pour « financement du terrorisme » dans l’enquête sur ses activités en Syrie jusqu’en 2014.

Lire la suite

Syrie: 785 proches de jihadistes de Daech s’échappent de camps proches des combats entre Kurdes et Turcs

S’adressant à l’ONU mais aussi à la coalition internationale emmenée par Washington mise en place pour lutter contre les jihadistes, les autorités kurdes ont réclamé “une intervention rapide pour empêcher une catastrophe dont les conséquences ne se limiteront pas à la Syrie”.

Lire la suite
%d blogueurs aiment cette page :